Partagez | 
 

 Working girls - Pao & Louise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Working Girls × ft. PAOLINE & LOUISE
Si le soleil commençait doucement à disparaître sur la ligne de l'horizon, la chaleur, elle, ne semblait pas vouloir diminuer. Oh oui, c'était désormais officiel, l'été arrivait à grands pas sur la Louisiane. Lou posa son regard sur sa montre, avançant à vive allure vers le café où elle avait un rendez-vous, pour lequel elle était visiblement en retard de 10 minutes. Très professionnelle Louise, bien joué ! se sermonna-t-elle en poussant la porte vitrée.

Il faut dire que la journée avait été chargée. Elle avait dû faire un aller-retour à la Nouvelle-Orléans pour un rendez vous encore plus important. Le rendez-vous le plus important qu'elle n'est jamais eut, et rien que dit penser elle en avait encore des frissons. Elle sortait de sa toute première fois dans une maison d'édition et l'idée que son roman leur ait plu faisait d'elle la femme la plus heureuse qui soit. C'était une grande journée et elle avait réellement envie de fêter tout cela. Elle avait d'ailleurs appelé sa soeur dans la voiture sur le trajet du retour, bien trop excitée de raconter cet exploit à sa cadette. C'était aussi cela qui expliquait la tenue de Lou dans un lieu loin d'être très sophistiqué. Elle avait tout de même eu le temps de troquer ses escarpins noirs vernis avec une paire de sandales.

Enfin, tout ça pour expliquer le petit retard de la jeune femme pour ce second rendez-vous. Ce soir, elle rencontrerait une femme avec qui elle avait réellement envie de travailler. Paoline Thomas. Sur Lou était très douée pour écrire autant des articles que des romans, elle n'était pas du tout faite pour la photographie. Après tout, ce sont deux métiers bien différents ! Alors en faisant un tour sur nternet, elle tomba sur le site de la fameuse Paoline qui elle était franchement douée. Elle l'avait donc contacté et elles avaient décidé de se rencontrer ce soir-là.

Entrant dans le vieux café, la musique jazz prit immédiatement toute la place autour de la jeune femme. Même le brouhaha, créé par les conversations qui l'entourait, était presque masqué par le son enivrant du saxophone. Rapidement, la jeune journaliste balaya la pièce du regard et repéra une petite tête blonde qui sirotait tranquillement le contenu de son verre. Elle afficha un fin sourire en se dirigeant droit vers elle. Arrivant à sa hauteur, elle posa la main sur le dossier de la banquette en cuir bordeaux qui faisait face à la photographe avant de prendre la parole. "Paoline Thomas ?" demanda-t-elle avec douceur. Quand elle la vit lever le nez vers elle, elle lui adressa un sourire amical. Elle savait que c'était elle puisqu'il y avait une photo d'elle sous la rubrique contact de son site. "Bonsoir. Je suis Louise Coleman, la journaliste qui vous a contacté avant-hier soir." ajouta-t-elle en lui tendant la main, son éternel sourire collé aux lèvres.
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Rendez-vous
Paoline se brossait les dents, comme tous les soirs, lorsque son téléphone sonna. Pas un appel non, mieux que ça. Elle l'avait programmée pour les mails venant de son site de photo. Elle adorait entendre cette sonnerie qui, pour elle, rimait avec questions, compliments, amour et joie. Les gens qui n'aimaient pas son travail se contentaient de mettre un commentaire sous une photo, comme un "c'est moche" non justifié.

Elle cracha dans le lavabo et se rinça la bouche avec excitation. Elle se dirigea vers sa chambre en sautillant d'impatience et ouvrit le pc puis sa boîte mail. Il arrivait que des haters envoie des mails mais c'était vraiment rare. Cette fois-ci, le mail était intitulé "Photographie de presse - Louise Coleman" La jeune femme ne connaissait pas le nom et l'espace d'un instant, douta du mail. Et si on lui avait envoyé par erreur l'´-mail ? Et si ce n'était qu'une mauvaise blague ?

Pao dévora l'e-mail des yeux. La fameuse Louise voulait collaborer pour qu'elle, Paoline Thomas - première du nom, illustre ses articles de photographies. L'étudiante décida tout de même de faire une petit recherche et ouvrit un nouvel onglet dans lequel elle tapa le nom de la journaliste. Elle trouva des articles qu'elle prit le temps de lire. Elle aimait le style d'écriture de la jeune femme et prit sa décision. Si c'était une blague, elle était drôlement bien ficelée. Pao ferma l'onglet et cliqua sur "Répondre".

Deux jours plus tard...

Elles avaient convenu d'un rendez-vous dans un petit café de jazz. Pauline n'avait pas réussi à dormir, elle n'avait pas tenu en place de la journée et redoutait le moment de la rencontre. Elle avait tellement hâte que la rencontre arrive. Elle savait que ce rendez-vous allait déterminer si elles travailleraient ensemble ou non mais pour Paoline, c'était presque déjà acquis. Elle savait qu'elle risquait de se brûler les ailes mais tant pis.

Elle se prépara beaucoup trop en avance. Elle prit avec elle son appareil - comme toujours, des photos sur papiers et une boule de stress dans le ventre. Elle hésita longuement à se changer, se faire belle. Elle retombait dans la peau d'une ado avant un date avec la personne de ses rêves.

Paoline arriva bien trop en avance dans le café et s'installa près d'une fenêtre. Au bout de 30 secondes, qui pour elle ressemblaient plus à 30 éternités, elle commanda un jus de fraise. Elle sorti son téléphone et commença à jouer dessus, puis elle fit un tour sur ses réseaux sociaux mais rien n'en ressortait.

Une voix féminine disant son nom lui fit relever la tête. Elle découvrit alors le visage de la journaliste qui s'illumina d'un sourire. Elle attrapa la main qu'on lui tendait en rendant son sourire.

- Ravie de vous rencontrez. J'espère vraiment qu'on pourra travailler ensemble. J'ai lu vos articles et j'aime beaucoup votre style d'écriture, dit-elle alors, sans trop réfléchir. Les mots étaient sortis seuls et spontanément. Son stress s'était envolé quand Louise lui avait parlé.
Paroles en #CC99FF - ©Amlyee
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Working Girls × ft. PAOLINE & LOUISE
La spontanéité et le sourire de la fameuse photographe fit alors rire Louise qui s'installa sans attendre en face d'elle sur la banquette confortable. Le fait que Paoline est l'air d'avoir envie de travailler avec elle  mais aussi l'excitation qu'elle semblait ressentir la rassurèrent et elle était désormais réellement contente d'avoir choisi de la contacter. « Je suis ravie que mon travail vous plaise, car c’est réciproque, j’ai vraiment eu le coup de cœur sur les photos que vous présentez sur votre site. » Elle sourit alors largement, et tenta de faire comprendre à travers le ton qu’elle avait employé qu’elle était totalement sincère.

Le lieu regorgeait de vie, c’était agréable. Cela faisait une éternité que la jeune femme n’était pas sorti. La musique était un véritable réconfort, et les gens semblaient tous avoir un immense sourire sur le visage. C’était un endroit magique, et ça Louise le savait déjà depuis un moment, elle avait écrit un papier sur celui-ci quelque mois plus tôt. Toute la ville était magique il faut dire. C’était un lieu qui poussait à l’art et à la vie. Il y avait toujours un saxophoniste au coin d’une rue qui joue toute la nuit, les guirlandes éclairant les rues de milles couleurs chaque soir, et les rires qui résonnaient entre les bâtisses type espagnol. C’était d’ailleurs de cela qui traiterait la prochaine nouvelle/article de  la jeune femme. Comment ressent-on la Nouvelle Orléans ? Elle se rappelais que lorsqu’elle avait commencé à regarder pour venir vivre ici, elle avait appris que malgré le fait que la ville soit d’origine française et que l’un des quartiers les plus réputés de la ville porte ce nom, la plupart des bâtiments portaient des marques typiquement hispanique avec ces rambardes en fer forgé noir et les grands murs en pierre et briques.

« Vous avez déjà fait des photographies d’actualités ? »  Alors qu’elle posait cette question, l’un des serveurs apparus ce qui coupa la conversation pendant quelques secondes. Elle commanda un verre de thé glacé et celui-ci disparu aussi rapidement qu’il était apparu. Elle reposa alors à nouveau son regard sur la jeune femme. Louise voulait travailler à sa manière. Elle aimait l’originalité qu’elle pouvait mettre dans ses articles et dans les nouvelles qu’il lui arrivait de publier. D’ailleurs c’était souvent qu’elle tournait certains articles comme une nouvelle avec une narration plus poussé. Apparemment son patron adorait cela. C’était aussi dans cet objectif que la jeune femme avait choisi Paoline. Elle voulait de l’art, pas juste des photographies bêtes et méchantes qu’elle-même aurait pu prendre ou que certains journalistes se contentent de mettre dans leurs articles.

code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Working girls - Pao & Louise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum test :: LIFE IS A LIE :: always and forever-